01 85 53 07 31
236 Boulevard Raspail
75014 Paris
ÉTUDIONS VOTRE DOSSIER Nous vous recontactons dans les plus brefs délais
Vous appréciez, partagez !
Olivier Lambert 01 85 53 07 31
Rue de suisse 27
1060 Bruxelles

Honoraires du Cabinet d’Avocat à Paris - Maître Olivier Lambert

Maître Olivier Lambert s’engage à respecter ses obligations en tant qu’avocat, à savoir vous défendre, vous assister et vous conseiller. Le sujet de la rémunération sera abordé avec transparence et les tarifs seront fixés en convenance avec le client.
 

La fixation des honoraires de l’avocat

La fixation des honoraires de l’avocat La notoriété du cabinet, l’expérience de l’avocat, l’ampleur du dossier, la nature de l’affaire, les moyens employés, ainsi que les conditions du client sont des critères pris en compte lors de la fixation des honoraires. L’avocat a l’obligation d’informer son client sur le montant à payer et les modalités de facturation. Il doit aussi détailler les factures communiquées au client et qui comportent les coûts de la prestation, les émoluments et les débours tels que les timbres fiscaux, les droits d’enregistrement, les provisions reçues et tout autre frais supplémentaire relatif au traitement du dossier. Ces différentes informations légales doivent faire l’objet d’une convention d’honoraires rédigée d’un commun accord entre l’avocat et le client.
 

Les conventions d’honoraire

Les conventions d’honoraires sont fixées selon les différents modes de rémunération de l’avocat :
  • L’honoraire au temps passé : la rémunération est définie en fonction du temps passé sur l’affaire. Dans ce cas, l’avocat doit communiquer au client le taux horaire appliqué ainsi qu’une estimation du temps consacré au traitement du dossier.
  • L’honoraire au forfait : l’avocat et son client fixent une rémunération définitive qui ne tient pas compte du nombre d’heures, mais de la totalité de la mission.
  • L’honoraire complémentaire de résultat : la convention d’honoraire complémentaire de résultat prévoit un honoraire principal ou fixe, et une tarification supplémentaire qui dépend du résultat.
  • L’aide juridictionnelle : sous réserve d’acceptation, le cabinet peut traiter des dossiers qui bénéficient de l’aide juridictionnelle, qui consiste en la prise en charge, par l'Etat, de l'ensemble ou d'une partie des honoraires d'avocat si les ressources du client sont faibles.

La contestation des honoraires

Les conventions d’honoraire Si vous êtes en désaccord avec votre avocat sur les tarifs appliqués ou même la gestion de l’affaire, vous pouvez vous adresser au Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Paris, qui a la mission de régler les contentieux entre l’avocat et son client.
 
Olivier Lambert | Avocat au Barreau de Paris
Accueil et informations au 01 85 53 07 31